"Adieu tristesse, désir, ennui, appétit, plaisir"
La Galerie, Noisy-le-Sec, 22 février - 19 avril 2014

Exposition collective
Commissariat Emilie Renard

Åbäke, Ruth Buchanan et Andreas Müller, Lola Gonzàlez, Johan van der Keuken, Nicolas Momein,
james r. murphy, Jiři Skála, Benjamin Swaim

Rainer Werner, Pier Paolo, Frida, Chet, Boris, Jean, Patrick, Pina, Jeff, Brian: qui sont-ils aujourd’hui?* Alexandre, Paul, Claire, Damien, Matthieu, Lucyle, Thibault, Ninon, Maxime, Jérémie** auraient aimé les rencontrer.Lola Gonzàlez se sert sans détour de ces figures historiques. Sur scène, sa bande de copains redonne naissance à une poignée de fantômes porteurs d’œuvres et d’idées fortes, à partir des traces plus ou moins tangibles qu’ils ont pu nous léguer: leurs portraits, quelques mots, des chan- sons. Cette improbable rencontre redonne vie à des débats qu’on croyait épuisés sur l’amour, la mort, la beauté... Dans une chorégraphie du quotidien, de l’amitié et de la confrontation d’idées, la troupe débat, hésite, s’unit et se délie jusqu’à décider de créer un manifeste, dans l’urgence de s’inscrire à son tour dans l’histoire.
Chacun des amis de Lola s’est vu confier un person- nage choisi parmi ses favoris, avec pour consigne de lui réinventer une voix et un corps. Mais il ne s’agit pas de se perdre dans le passé: chacun se présente au début du spectacle, après avoir donné le nom de celui qu’il va incarner. Lola désacralise l’histoire en la rejouant au présent; ses acteurs sont également eux-mêmes et produisent des figures hybrides dont la cohérence repose en grande partie sur l’énergie du groupe.
« Ce n’est pas la manière dont les gens bougent qui m’intéresse mais ce qui les fait bouger », nous dit Pina. L’intuition est le fil rouge de Lola : rien ne doit être trop prémédité. Chaque présence est libre, subjective, fragile et l’émotion crée le lien, l’énergie circule, fluide et naturelle. Complices dans la vie, ils le sont également sur scène. Mi-hommes mi-carton, les personnages de Lola vivent ici généreusement l’anecdote intemporelle de l’échange d’idées.

* Rainer Werner Fassbinder, Pier Paolo Pasolini, Frida Kahlo, Chet Baker, Boris Vian, Jean Seberg, Patrick Dewaere, Pina Bausch, Jeff Buckley, Brian Jones.
** Alexandre Bourit, Paul Baudouin, Claire Malvolti, Damien Fleau, Matthieu Schmittel, Lucyle Deschamps, Thibault Coqueret, Ninon Defalvard, Maxime Fleau, Jérémie Prat.

Un texte de Céline Laneres

Qui boira de ce vin-là, boira le sang des copains
Captation Vidéo HD couleur, 49 Min, Janvier 2014

Avec le soutien de Hors Pistes / Centre Pompidou
Production spectacle red shoes l SOME SHOES
Production captation La Galerie, Centre d’art contemporain de Noisy-le-sec

http://lola-gonzalez.com/files/gimgs/th-48_LaGalerie_Adieutristesse_JSkala_NMomein4.jpg
http://lola-gonzalez.com/files/gimgs/th-48_LaGalerie_Adieutristesse_LGonzalez5.jpg
http://lola-gonzalez.com/files/gimgs/th-48_LaGalerie_Adieutristesse_LGonzalez3.jpg
http://lola-gonzalez.com/files/gimgs/th-48_LaGalerie_Adieutristesse_LGonzalez4.jpg
http://lola-gonzalez.com/files/gimgs/th-48_LaGalerie_Adieutristesse_LGonzalez2.jpg
http://lola-gonzalez.com/files/gimgs/th-48_LaGalerie_Adieutristesse_LGonzalez1.jpg
http://lola-gonzalez.com/files/gimgs/th-48_LaGalerie_Adieutristesse_JS_LG_NM.jpg
http://lola-gonzalez.com/files/gimgs/th-48_LaGalerie_Invitation Adieu tristesse(1).jpg